Les villages de la Vallée de l’Asse: bras d’asse

Dans la vallée de l’Asse, Bras d’Asse occupe une position particulière de carrefour à la descente du plateau de Valensole.

Le développement de son territoire sur les deux rives de l’Asse a favorisé la création de deux bourgs indépendants : le Vieux Bras accroché en bordure du plateau au dessus de la vallée et celui de La Bégude,au bord de la rivière.

Les habitants de Bras sur la rive droite finirent au XIXe siècle par déserter leur village perché et isolé pour s’installer dans la vallée, inspirant à la romancière Maria Borrély, amie de Jean Giono, “Le dernier feu”, chronique d’une mutation inéluctable.

La pratique agricole est très développée dans cette commune et très riche de par sa diversité. Se mêlent aux cultures traditionnelles, celles du maïs, du pois protéagineux, du colza, de la sauge et du tournesol. Un tourbillon de senteurs particulièrement agréable.

La particularité de Bras d’Asse, c’est le Vieux Village, encore apparent sur les hauteurs, et récemment restauré. De son promontoire, on a une vue imprenable sur la vallée en contrebas et le plateau de Valensole.